Michael Jackson 7 février 2010

Invincible

Six ans après HIStory, Michael Jackson sort Invincible le 31 octobre 200167. Avec un budget estimé à 30 millions de dollars, Invincible est l’album le plus cher de l’industrie musicale. L’album débute no 1 au classement américain Billboard et dans treize pays différents. Il est certifié disque de platine aux États-Unis le 3 décembre 2001. La promotion de l’album ne dure que trois mois et seuls trois singles sont extraits de l’album. Au total, l’album se vend à 2,5 millions d’exemplaires aux États-Unis et 7,5 millions dans le monde soit un total de 10 millions d’exemplaires. Le clip vidéo à gros budget de You Rock My World affiche plusieurs stars au casting : Marlon Brando, Michael Madsen, Chris Tucker et Billy Drago. Lancée en grande pompe, la chanson a été un carton en Europe, notamment n°1 en France et se classe à la 10e position aux États-Unis (Billboard Hot 100), mais seulement pendant une semaine.


You rock my world

You Rock My World est une chanson écrite et interprétée par Michael Jackson. Ce fut le premier single extrait de l’album Invincible sorti en 2001. La chanson fut un succès aux États-Unis, atteignant la 10e place, la première fois que Michael Jackson entrait au Top 10 en six ans, depuis « You Are Not Alone ».
Informations relatives à la chanson
La première ébauche de la chanson fut écrite par Michael Jackson, mais Darkchild (qui a produit la chanson), Fred Jerkins III, LeShawn Daniels et Nora Payne apparaissent aussi comme co-auteurs. Une introduction parlée comique a été enregistrée par Chris Tucker et Michael Jackson, les mettant en scène en train de parler de leur attirance pour une femme, les deux débattant de la capacité de Jackson à la séduire. Michael Jackson et Rodney « Darkchild » Jerkins jouèrent à eux deux tous les instruments de la bande son.

Clip Vidéo
Le clip vidéo de « You Rock My World » fut diffusé pour la première fois le 21 septembre 2001.Comme beaucoup d’autres clips de Michael Jackson, celui-ci prend la forme d’un court métrage basé sur un scénario signé Michael Jackson et Paul Hunter. Cela raconte une histoire dans laquelle Michael Jackson et Chris Tucker repèrent une fille attirante et la suivent dans un night-club (nommé le Waterfront Hotel en référence au film avec Marlon Brando, qui joue le propriétaire de la boîte dans ce clip). Il apparait vite qu’ils ne sont pas les bienvenus, car la jeune femme a déjà un prétendant (interprété par Michael Madsen). Pourtant, Michael Jackson est déterminé à aller à la rencontre de cette femme. Il lui fait la cour autant avec sa chanson , qu’avec ses célèbres pas de danse. Il est ensuite défié au combat par un habitué de la boîte (joué par Billy Drago). Lorsque Drago lui demande « Show me what you got, » (« Montre moi ce dont t’es capable ») Michael (accompagné de danseurs) interprète une chorégraphie mise en scène par lui-même. Après la séquence de danse, Drago se moque de Michael, « Is that all you got? You aint nothin » (« C’est tout ce dont t’es capable ? T’es qu’un naze »), en réponse de quoi il reçoit un coup de poing, et s’effondre, provocant un incendie. Quand Michael Jackson fuit l’immeuble et rejoint la jeune femme, ils partagent tous deux un moment d’intimité, avant de grimper à bord de la voiture de Chris Tucker. Le clip a reçu le NAACP Image Awards 2001 du Meilleur Clip Musical.

This is it

Michael Jackson’s This Is It est à la fois une compilation et un double album posthume de Michael Jackson, sorti le 26 octobre 2009. Cet album est la bande originale du film du même nom, This Is It, sorti le 28 octobre 2009. Dans le premier CD, on retrouve les titres que Michael Jackson devait interpréter lors de ses concerts à Londres, à compter du 13 juillet 2009 les This Is It. Dans le second CD, on retrouve des démos jamais commercialisées de trois classiques de Michael Jackson ainsi qu’une version parlée du poème Planet Earth, poème dont le texte figure dans le livret de l’album Dangerous, ainsi que le titre inédit intitulé This Is It disponible en deux versions (simple et orchestra), cette chanson porte le même nom que la série de 50 concerts, que le « King of Pop » devait faire. Cette chanson est sortie en single le 12 octobre 2009. L’album This Is It est accompagné d’un petit livret de 36 pages contenant différentes photos des répétitions de la tournée prévue. En seulement 2 semaines, l’album s’est vendu à 1 million d’exemplaires à travers le monde dont 500 000 exemplaires aux États-Unis. L’album est resté pendant 3 semaines, l’album le plus vendu, en France.4 Au 8 janvier 2010, l’album est 22ème au classement du billboard 200. A ce jour Michael Jackson’s This Is It s’est vendu à plus de 5 millions d’exemplaires dont 1,3 millions au USA. Michael Jackson’s This Is It est un film documentaire musical américain, sorti en 2009, montrant entre autres les répétitions de Michael Jackson en préparation d’une série de concerts qui devait se tenir à Londres mais qui a été annulée suite à sa mort le 25 juin 2009. Les séquences ont été filmées au Staples Center de Los Angeles.

Michael Jackson 6 février 2010

Blood on the dance floor

 Blood on the Dance Floor – HIStory in the Mix est un album de remixes du chanteur Michael Jackson. Le chanteur n’était pas très emballé par ce disque, composé essentiellement de remixes (8 sur les 13 titres) tirés de HIStory et qui comprend 5 titres inédits, étant donné qu’il avait pour idée initiale de sortir un CD 5 titres uniquement. C’est sa maison de disque Epic qui a insisté pour sortir un album. Tous les titres excepté Superfly Sister furent écrit un an ou deux après Dangerous. Blood on the dancefloor reste à ce jour l’album de remix le plus vendu de tous les temps avec plus de 7 millions de copies écoulées à travers le monde.

 

Blood on the Dance Floor

httpv://www.youtube.com/watch?v=-m8sdivxKhw

httpv://www.youtube.com/watch?v=Fx6T9-UT8F8

Blood on the Dance Floor est une chanson et un single de Michael Jackson extrait de l’album de remix Blood on the Dance Floor sorti en 1997. La chanson, Blood on the Dance Floor a été écrite et composée pendant l’enregistrement de l’album Dangerous et a été finalisée en 1996, pour paraitre dans l’album éponyme en 1997. La chanson a été introduite dans la deuxième partie du HIStory World Tour afin de promouvoir la sortie de l’album apparu juste avant le début de la tournée européenne.

Le clip
Nous voyons Michael Jackson, habillé en rouge chanté assis a coté d’une table où une femme danse. D’autres gens sont en train de danser sur des tables, d’ailleurs Michael monte sur la table dont il était assis a coté et danse avec la femme. Blood on the Dance Floor, co-réalisé par Michael Jackson (une version alternative inédite et plus sulfureuse existe, ainsi qu’une version remix qui était elle diffusée à la télévision et en DVD).

Ghosts

 La vidéo de Ghost version longue

Ghosts » est le second single extrait de l’album de remixes de Michael Jackson, Blood on the Dance Floor – HIStory in the Mix sorti en mai 1997.
Le titre « Ghosts » est aussi célèbre pour être au centre du court métrage Ghosts.
Le single n’est pas édité aux États-Unis, il se hisse cependant au Top 5 au Royaume-Uni. « HIStory »/ »Ghosts » sera le dernier single de Michael Jackson avant « You Rock My World », sorti quatre ans plus tard, en 2001.

 httpv://www.youtube.com/watch?v=OSMj8MkjzIs 

Michael Jackson 5 février 2010

They don’t care about us

They Don’t Care About Us est une chanson de Michael Jackson extraite du double album HIStory sorti en 1995. Ce morceau est le 4e single (le 5e si l’on inclut This Time Around) de l’album aux États-Unis et le 4e en Europe. En Angleterre, « They Don’t Care About Us » atteint la 4e place et reste dans le Top 100 pendant 18 semaines, alors qu’en Italie et Allemagne il est numéro un. Ces résultats contrastent avec le Billboard Hot 100 où le single ne dépassera pas la 30e position même s’il y restera 13 semaines. Dans l’Eurochart, « They Don’t Care About Us » atteint la place numéro 2, et y restera 8 semaines, comptabilisant ainsi 26 semaines de présence. La controverse autour des paroles [modifier] « They Don’t Care About Us » est montré du doigt pour des paroles jugées antisémites. Michael Jackson est obligé de changer les paroles « Jew me, sue me » et « kick me, kike me » en « do me, sue me » et « kick me, strike me » afin que le single puisse être joué en radio et télés musicales.
Le clip original, tourné en mars dans les rues de Salvador de Bahia au Brésil avec la complicité de Spike Lee, n’est pas « entièrement satisfaisant ». Une seconde version, la version « prison », est tournée plus tard. Pourtant cette nouvelle vidéo est interdite dans de nombreux pays. Montrant un Jackson emprisonné, des images de bavures policières et des enfants affamés défilant au son de la musique, le clip est jugé trop dur. Il n’était ainsi diffusé sur MTV et VH1 qu’après 21h00 seulement.

La vidéo de they don’t care about us au Brésil

Le clip en prison

Come Together

Come Together est une chanson du groupe britannique The Beatles. Elle a été écrite par John Lennon, et arrangée en studio avec Paul McCartney et les autres membres du groupe.1. Elle ouvre l’album Abbey Road sorti en 1969 et est sortie en single « double face A » en compagnie de Something de George Harrison un mois plus tard, atteignant la première place des charts dans de nombreux pays, notamment aux États-Unis2.

httpv://www.youtube.com/watch?v=w_Z8k5ChsX8

Vidéo des Beatels


httpv://www.youtube.com/watch?v=0e7AQQTONvg&feature=related

Michael Jackson 4 février 2010

Who Is It

Who Is It est le cinquième single extrait de l’album Dangerous de Michael Jackson, sorti en décembre 1991. Who Is It est sorti en aout 1992. La chanson est, comme plusieurs des chansons les plus célèbres de Jackson, de rumeurs. La chanson a atteint la 1replace au Hot Dance Club Songs ainsi que la 6e au Hot R&B/Hip-Hop Songs. Michel Jackson l’a chanté en cappella pendant son entretien (interview) de 1993 avec Oprah Winfrey et la réaction positive à cela a incité Sony à sortir un single, de cette chanson.

httpv://www.youtube.com/watch?v=qQwFHoLMti8

History

 HIStory: Past, Present and Future – Book I, un double album, sort en juin 1995. C’est le double album le plus vendu de tous les temps avec plus de 21 millions d’exemplaires. Le premier disque contient quinze des plus grands succès remastérisés de Michael Jackson et le second disque quinze nouvelles chansons (dont une reprise des Beatles, Come Together, enregistrée des années auparavant pour le film Moonwalker). L’album a poussé de nouveaux singles et clips en tête des classements américains. En mai 1995 sort le premier extrait de l’album, Scream, en duo avec sa sœur Janet. Le clip est, avec un budget de plus de sept millions de dollars, le plus cher jamais réalisé.. Suivent ensuite quatre autres singles : You Are Not Alone (août 1995) (la première épouse de Jackson, Lisa Marie Presley, fait une brève apparition dans le clip) ; Earth Song (novembre 1995) qui est un hymne pop-gospel contre la destruction de l’environnement ; They Don’t Care About Us (avril 1996) ; et Stranger in Moscow (novembre 1996). Contrairement à You Are Not Alone qui devint le premier et l’unique single à se placer directement à la première position au Billboard et Scream qui débuta à la 5ème place, les 3 autres singles de l’album ont eu un succès limité aux États-Unis, contrairement en Europe. Au Royaume-Uni, Earth Song est resté six semaines en tête des palmarès et est le single de Michael le plus vendu dans ce pays (devant Billie Jean). En juillet 1997, pendant la deuxième partie de la tournée HIStory, une version remix de la chanson titre HIStory sort partout sauf aux États-Unis. Le titre est accompagné de Ghosts, un titre extrait de l’album de remixes Blood On The Dance Floor.

 

Scream

 

La vidéo de Scream c’est ici

« Scream »/ »Childhood » est le premier single de Michael Jackson extrait de l’album HIStory. La chanson « Scream », est un duo avec Michael Jackson et Janet Jackson et dans la chanson « Childhood », Michael Jackson, raconte sa passion pour les enfants, d’où le nom Childhood, qui signifie enfance en français. Cette chanson, est aussi la bande-original du film Sauvez Willy 2 (la suite de Sauvez Willy, sortie en 1994 ), un film sortie le 18 octobre 1995. Ce double single entre dans l’histoire, entrant directement en 5e position du Billboard Hot 100, le meilleur démarrage pour un single à l’époque[réf. nécessaire], battant un record vieux de 25 ans détenu par les Beatles avec leur single « Let It Be », qui était entré en 6e position en 1970. Le single restera dans les Charts pendant 17 semaines, et au 31 juillet 1995, il est certifié disque de platine. Le single atteint la 3e position en Angleterre, la 2e en Australie et la 1re en Nouvelle-Zélande, Finlande, Espagne, Hongrie, Italie, France, et dans l’Eurochart Hot 100 Singles. En 1997, La chanson « Scream » a été remixé pour l’album de remixe de Michael Jackson, Blood on the Dance Floor. pour bien montrer qu’il s’agissait d’une version remixe, la chanson a même changé de nom, devenant, « Scream Louder ».

Michael Jackson 3 février 2010

Dangerous

 

Dangerous est le huitième album studio de Michael Jackson sorti le 26 novembre 1991 et devient no 1 des classements en trois jours60. Celui-ci marque le début de la collaboration avec Teddy Riley (fondateur du R&B moderne, mélangeant hip-hop et new-jack), ce qui caractérise l’opus par un style résolument différent des précédents. À ce jour, avec plus de 33 millions d’exemplaires, il reste l’un des albums les plus vendus au monde. L’album Dangerous contient quatorze chansons dont neuf singles qui sortiront successivement. Les vidéos accompagnant les singles comprennent de nombreuses stars parmi lesquelles : Michael Jordan (Jam), Kris Kross (Jam), Naomi Campbell (In The Closet), Eddie Murphy, Magic Johnson et Iman (Remember The Time), Macaulay Culkin (Black Or White) .

 

In the Closet

 

la vidéo de In the closet

In the Closet est le troisième single extrait de l’album Dangerous de Michael Jackson. Il est sorti en mai 1992. C’est une chanson du style New Jack Swing. In the Closet est théoriquement un duo, avec celle qui sera appelé durant de longues années « The Mystery Girl » (La Mystérieuse fille); ce n’est en effet que bien plus tard que l’on apprendra que cette « chanteuse » (qui murmure au début, puis plus tard dans la chanson) n’est autre que Stéphanie de Monaco.
Le clip vidéo de In the Closet, dirigé par Herb Ritts, représente Michael Jackson exécutant des techniques de danse sensuelles et physiquement compliquées avec le top modèle Naomi Campbell.

Collaboration avec Madonna
In the Closet a été à l’origine conçu comme un duo entre Michael Jackson et Madonna. Selon un entretien (interview) de 1992 avec le journaliste britannique Jonathan Ross, la Madone a prétendu avoir sur quelques idées pour la chanson, mais Jackson les aurait jugé trop provocantes et elle aurait donc décidé d’abandonner le projet. Selon Michael Jackson lui-même, elle ne l’aurait simplement pas du tout apprécié et aurait directement refusé la proposition.

Stéphanie de Monaco
Plus tard Jackson s’est souvenu avoir décliné l’offre de Stéphanie de Monaco qui s’était proposé quelques années auparavant pour faire la première partie de sa tournée BAD TOUR. Il lui a donc offert la possibilité, en contre-partie, d’enregistrer cette chanson avec lui. Ce qui devait être au départ un « concours » (dont les termes spécifiques demeurent encore aujourd’hui quelque peu obscurs; le public devait, selon certains, découvrir l’identité de la jeune femme) a fait que le nom de Stéphanie de Monaco n’a pas été mentionné dans l’album, au profit du surnom « The Mystery Girl ». Mais le projet a plus tard été abandonné et rien n’a été modifié sur la pochette; de plus, le contrat stipulait que la princesse n’avait pas le droit de révéler sa participation à la chanson jusqu’à ce qui devait être le terme du concours. Or, ce concours n’a finalement jamais eu lieu.

 

Remember the Time

 

la vidéo de Remeber the time

Remember the Time est le deuxième single de l’album Dangerous de Michael Jackson. Il est sorti en mars 1992 , la chanson est un mélange de New jack swing et de R&B qui a été co-produit par Teddy Riley. La chanson a été originellement assignée comme titre du « Dangerous World Tour ».

Le clip
Le clip d’une durée de 9 minutes, a été tourné dans un décor évoquant l’Égypte antique. La vidéo a des effets innovants et des artistes reconnus comme Eddie Murphy, Iman et Magic Johnson. Dans le clip, Michael Jackson fait une chorégraphie inédite. Cette chanson est dédicacée à la chanteuse Diana Ross avec qui Michael Jackson a depuis toujours un lien étroit et particulier, on peut lire sur le CD « Dedicated With Love To Diana Ross  » c’est-à-dire « dédicacé avec amour à Diana Ross ».

Michael Jackson 2 février 2010

Smooth Criminal

La vidéo de Smooth Criminal c’est par là

Smooth Criminal est le 7e single tiré de l’album Bad de Michael Jackson. Ce titre est l’un des morceaux les plus populaires du « King Of Pop », notamment grâce au clip qui figure en « élément central » dans le film Moonwalker. Alien Ant Farm fera une reprise de cette chanson en 2001 qui sera utilisée dans le film American Pie 2.
Le clip
Lors de ce clip, Michael Jackson innove grâce à de nombreux nouveaux pas de danse et du fait de l’utilisation de chaussures brevetées qui lui permettent de danser à 45 degrés1. On y retrouve l’acteur Joe Pesci, ainsi que Sean Lennon, fils de John Lennon, qui était enfant à l’époque. Ce clip est au centre du film Moonwalker, qui regroupe quelques-uns des clips les plus fameux de Michael Jackson.

 

Leave Me Alone


La vidéo de Leave me alone c’est ici

Leave Me Alone est une chanson de Michael Jackson qui apparait en piste 11 de l’album Bad. La chanson est le 8e et avant dernier titre de l’album à avoir été extrait en single en 1989.
Le message de la chanson
Au travers de ce nouveau single, Michael Jackson voulait faire passer le message aux médias de toute sorte qu’ils le laissent tranquille, le laissent respirer afin qu’il puisse vivre sa vie personnelle en toute quiétude.

 

Michael Jackson 1er février 2010

Billie Jean

Chanson écrite par Michael Jackson, devenu très rapidement la chanson emblématique de l’artiste, classée n°1 au Billboard, très célèbre depuis son interprétation en direct sur NBC le 26 mai 1983. Michael Jackson interprète Billie Jean. C’est une chanson très personnelle que Michael avait commencé à écrire un an avant le début de la session d’enregistrement. Lorsque Quincy Jones et Michael ont écouté la première version de l’album ils n’étaient pas satisfaits, ils sentaient qu’ils manquaient quelque chose. Dès lors Michael va travailler pendant plusieurs jours sur cette chanson avec Louis Johnson pour trouver ce qui sera la signature de Billie Jean, la ligne de basse. Michael décide de faire une intro de 30 secondes mais cela déplait à Quincy qui raconte « Je disais à Michael qu’il faillait couper cette intro, car elle n’était pas particulièrement travaillée et il m’a répondu : « Mais c’est ça qui me donne envie de danser. » J’ai regardé les techniciens et nous avions tous compris que Michael avait raison; C’est l’intro qui donne envie aux gens de danser sur Billie Jean. »[8] La chanson parle d’une groupie appelée Billie Jean qui aurait affirmé que son fils est de lui (The kid is not my son, l’enfant n’est pas de moi). La chanson remportera un Grammy en 1984. C’est sur cette chanson que Michael Jackson a pour la première fois exécuté devant le public son célèbre Moonwalk.

clip vidéo de Billy Jean

Billy Jean live

Bad

Bad est le septième album de Michael Jackson et son 3e album solo chez Epic/Sony. Il reste l’un des albums les plus vendus de l’histoire (il serait à la 8ème position avec plus de 34 millions d’exemplaires[1]) et celui qui contient le plus de singles n°1. Il a été classé 43e meilleur album de tous les temps par MTV/VH1 en 2009[.] Bad est également le titre d’un single de Michael Jackson dont le clip a été réalisé par Martin Scorsese. Michael Jackson est encore plus impliqué dans Bad que dans Thriller. En effet, il a écrit et composé 9 des 11 titres de l’album. Bien qu’il n’ait pas atteint les ventes records de Thriller, Bad est rapidement devenu un très grand succès puisque plus de 34 millions d’exemplaires se sont vendus à ce jour, ce qui en fait le troisième album le plus vendu de Michael Jackson derrière Thriller et Dangerous[. ]Bad reste par ailleurs l’album contenant le plus de singles n°1 au Billboard Hot 100, au nombre de cinq : I Just Can’t Stop Loving You, Bad, The Way You Make Me Feel, Man in the Mirror et Dirty Diana.

Bad

Bad fut le second single de l’album Bad de Michael Jackson. Il est sorti en septembre 1987. Elle se classe no 1 au Billboard Hot 100, aux Hot R&B/Hip-Hop Songs, aux Hot Dance Club Songs et dans plusieurs hit-parades européens. Le morceau était à l’origine prévu comme un duo avec Prince, longtemps « rival » de Michael Jackson. Quincy Jones, dans une interview incluse dans la réédition 2001 de Bad, raconte que Prince aurait dit à Michael Jackson qu’il ne voulait pas y participer car le titre serait un tube même sans lui. Ce titre a été composé par Michael Jackson.

Le clip vidéo de Bad c’est ici

Just Good Friends

Just Good Friends est une chanson de Michael Jackson qui apparaît en piste 5 de l’album Bad. Il n’y a pas eu de single pour cette chanson. Cette chanson est un duo entre Michael Jackson et Stevie Wonder. La musique est de style Pop, et les paroles de cette chanson ont été écrites par Terry Briten et Graham Lyle. L’album Bad ayant fait l’objet de 9 singles, ce qui déjà beaucoup, alors Just Good Friends, n’est donc pas sorti en single.

Montage vidéo avec musique de Just good Friends

Michael Jackson dimanche 31 janvier 2010

Thriller

httpv://www.youtube.com/watch?v=rYt-8JGyfD8

Voir la vidéo complète de Thriller sur DailyMotion


Thriller est une chanson de Rod Temperton interprétée par Michael Jackson parue sur l’album Thriller en 1982. C’est également le dernier single extrait de cet album. Le titre contient également des voix additionnelles faites par Vincent Price, icône du cinéma d’épouvante des années 1950-1960 notamment la voix d’introduction et le rire. La chanson a été écrite et composée par Rod Temperton, déjà auteur de plusieurs titres sur Off the Wall et de Give me the Night pour George Benson. Le clip, qui dure près de 14 minutes, d’un coût de 1 million de dollars a été réalisé par John Landis, qui avait auparavant mis en scène des films comme The Blues Brothers ou Le Loup-Garou de Londres. Ses effets spéciaux et la présence d’un scénario mais aussi la chorégraphie finale réalisée par Michael Peters et par l’artiste lui-même ont fait rentrer Thriller dans la littérature (sa danse est appelée Thriller Dance). Il sera le premier clip d’un artiste noir-américain à être annoncé comme une World Premiere (première mondiale) et à être diffusé grande échelle sur MTV (première diffusion le 2 décembre 1983). Plus encore, le clip de Thriller contribue pour la première fois à lancer un album à l’échelle planétaire. Pour financer le clip, le plus cher de l’époque, une cassette produite par MTV fut lancée appelée The Making of Thriller, devenue rapidement la cassette vidéo musicale la plus vendue, battue en 1988 par Moonwalker, un autre film de Michael Jackson.

The Girl Is Mine

Duo entre Michael Jackson et Paul McCartney qui se disputent une fille, tous les deux annonçant qu’elle l’aime le plus. The Girl Is Mine est le premier single extrait de Thriller, non pas pour sa qualité en tant que chanson, mais pour mettre en avant le mélange ethnique de deux chanteurs, l’un noir, l’autre blanc, classé n°2 au Billboard.

A défaut du clip de The Girl Is Mine:

Say Say Say

httpv://www.youtube.com/watch?v=kqBgn_sN94Y

Beat It

La chanson, écrite et composée par l’artiste, raconte la vie dans les gangs, classée n°1 au Billboard, célèbre également par le solo de guitare d’Eddie Van Halen, de la collaboration au refrain par Steve Lukather et surtout par son clip à gros budget (plus gros budget attribué à l’époque, battue ensuite par Thriller, puis par Scream) où l’artiste interprète une chorégraphie réalisée par Michael Peters et par l’artiste lui-même ont rendu Beat It une chanson rock d’exception. La chanson remportera un Grammy en 1983. Son vidéo aura la particularité de comporter quelques membres de véritables gangs de rue. Michael Jackson voulait ainsi transposer le message de la chanson (éviter les affrontements) dans une réalité tangible. Eddie Van Halen refusera, quant à lui, d’interprêter, en live, le solo de la chanson à l’identique, estimant que la version studio, enregistrée en une seule prise totalement improvisée, est beaucoup trop mythique en elle-même pour risquer d’être dénaturée sur scène.

httpv://www.youtube.com/watch?v=WObfcDIf6lY

Michael Jackson samedi 30 janvier 2010

Michael Jackson

Off The Wall

Off The Wall est le cinquième album de Michael Jackson, paru en 1979. Et c’est le premier album solo de Michael Jackson, produit par Quincy Jones. Off The Wall mélange harmonieusement funk, disco, pop et soul, créant ainsi un album inoubliable, dévoilant au passage l’étendue de la voix du chanteur.

Off The Wall a non seulement fait de Michael Jackson une immense star, mais aussi a battu des records. A cette époque, ce disque a été le premier, pour un artiste solo, à obtenir 4 Top 10. Ce record a par la suite été battu par Michael Jackson lui-même.

Au total l’album remporte un succès mondial et à ce jour c’est vendu à plus de 20 millions d’exemplaires à travers le monde.

Don’t Stop ‘Til You Get Enough

Don’t Stop ‘Til You Get Enough est le 1er single tiré de l’album solo Off the Wall de Michael Jackson, sorti en 1979. Cet album est son premier chez Epic Records ainsi que le premier où il a le contrôle créatif et artistique. C’est d’ailleurs lui qui écrit et compose Don’t Stop ‘Til You Get Enough en 1978, avec la complicité de Quincy Jones, à la production.

En 1980, Michael Jackson obtient pour ce titre le Grammy Award de la Meilleure Performance Vocale Masculine ainsi que l’American Music Awards du Meilleur Titre Soul/R&B. Le clip a été réalisée par Nick Saxton. En 2008, la version instrumentale de Don’t Stop ‘Til You Get Enough est utilisée par la Française des Jeux pour promouvoir le nouveau tirage du Loto programmé le lundi.

httpv://www.youtube.com/watch?v=ZIHuzngTWbE

Rock with you

Rock with You est le 2e single extrait de l’album Off the Wall de Michael Jackson. Il se classe à la fois no 1 dans le Billboard Hot 100 (classement hebdomadaire des ventes de singles aux États-Unis établi par le Billboard magazine) et les Hot R&B/Hip-Hop Songs (classement hebdomadaire du Billboard magazine aux États-Unis).

Le classement, lancé en 1942, est utilisé pour suivre le succès des musiques populaires (initialement ceci s’appliquait aux musiques dites « noires »). Dominé à travers les années par le Jazz puis le Rhythm and Blues, le Rock and Roll, le Doo wop, la Soul, et le Funk, il est aujourd’hui dominé par le RnB et le Hip hop. Il liste les chansons les plus populaires, calculant ceci à partir du nombreuses de passage radio ainsi que du nombre de vente d’album.

httpv://www.youtube.com/watch?v=atHMqBF5LsA

Thriller

Le 1er décembre 1982, Michael Jackson sort Thriller, qui remporte un succès immédiat en se vendant à un million d’exemplaires en un mois et dix millions sur un an. L’album reste dans les classements pendant deux ans et se maintient pendant un total de 37 semaines numéro 1 du classement Billboard.

En mai 1984, Thriller est reconnu par le Livre Guinness des records comme l’album le plus vendu de tous les temps (25 millions d’exemplaires à l’époque) et les estimations actuelles varient entre 65 et 118 millions d’exemplaires. Avec Thriller, Michael Jackson remporte huit récompenses aux American Music Awards et huit aux Grammy Awards et le 20 novembre 1984, il obtient une étoile sur le Hollywood Walk of Fame.

L’album contient 9 titres dont 7 sortiront successivement en singles et se classeront dans le Top 10 du Billboard Hot 100.  Les trois clips vidéo (Billie Jean, Thriller et Beat It) accompagnant l’album Thriller sont de véritables mini-films avec de nombreux effets spéciaux.

Wanna Be Startin’ Somethin’

Wanna Be Startin’ Somethin’ est le 4e single extrait de l’album Thriller de Michael Jackson. C’est également le titre qui débute cet album ainsi que la chanson la plus longue de Thriller. Le titre Wanna Be Startin’ Somethin’ utilise un sample du morceau Soul Makossa (1973) du compositeur camerounais Manu Dibango.

Michael Jackson avait donc repris, sans autorisation, le refrain et son désormais célèbre Mama-se, mama-sa, mama-coo-sa. Un arrangement à l’amiable sera finalement passé entre les deux parties. Des années plus tard, la chanteuse R’n’B Rihanna reprend le même morceau pour son tube Don’t Stop The Music.

httpv://www.youtube.com/watch?v=xg0AsWruz4k

Source: Wikipedia