Michael Jackson 7 février 2010

Invincible

Six ans après HIStory, Michael Jackson sort Invincible le 31 octobre 200167. Avec un budget estimé à 30 millions de dollars, Invincible est l’album le plus cher de l’industrie musicale. L’album débute no 1 au classement américain Billboard et dans treize pays différents. Il est certifié disque de platine aux États-Unis le 3 décembre 2001. La promotion de l’album ne dure que trois mois et seuls trois singles sont extraits de l’album. Au total, l’album se vend à 2,5 millions d’exemplaires aux États-Unis et 7,5 millions dans le monde soit un total de 10 millions d’exemplaires. Le clip vidéo à gros budget de You Rock My World affiche plusieurs stars au casting : Marlon Brando, Michael Madsen, Chris Tucker et Billy Drago. Lancée en grande pompe, la chanson a été un carton en Europe, notamment n°1 en France et se classe à la 10e position aux États-Unis (Billboard Hot 100), mais seulement pendant une semaine.


You rock my world

You Rock My World est une chanson écrite et interprétée par Michael Jackson. Ce fut le premier single extrait de l’album Invincible sorti en 2001. La chanson fut un succès aux États-Unis, atteignant la 10e place, la première fois que Michael Jackson entrait au Top 10 en six ans, depuis « You Are Not Alone ».
Informations relatives à la chanson
La première ébauche de la chanson fut écrite par Michael Jackson, mais Darkchild (qui a produit la chanson), Fred Jerkins III, LeShawn Daniels et Nora Payne apparaissent aussi comme co-auteurs. Une introduction parlée comique a été enregistrée par Chris Tucker et Michael Jackson, les mettant en scène en train de parler de leur attirance pour une femme, les deux débattant de la capacité de Jackson à la séduire. Michael Jackson et Rodney « Darkchild » Jerkins jouèrent à eux deux tous les instruments de la bande son.

Clip Vidéo
Le clip vidéo de « You Rock My World » fut diffusé pour la première fois le 21 septembre 2001.Comme beaucoup d’autres clips de Michael Jackson, celui-ci prend la forme d’un court métrage basé sur un scénario signé Michael Jackson et Paul Hunter. Cela raconte une histoire dans laquelle Michael Jackson et Chris Tucker repèrent une fille attirante et la suivent dans un night-club (nommé le Waterfront Hotel en référence au film avec Marlon Brando, qui joue le propriétaire de la boîte dans ce clip). Il apparait vite qu’ils ne sont pas les bienvenus, car la jeune femme a déjà un prétendant (interprété par Michael Madsen). Pourtant, Michael Jackson est déterminé à aller à la rencontre de cette femme. Il lui fait la cour autant avec sa chanson , qu’avec ses célèbres pas de danse. Il est ensuite défié au combat par un habitué de la boîte (joué par Billy Drago). Lorsque Drago lui demande « Show me what you got, » (« Montre moi ce dont t’es capable ») Michael (accompagné de danseurs) interprète une chorégraphie mise en scène par lui-même. Après la séquence de danse, Drago se moque de Michael, « Is that all you got? You aint nothin » (« C’est tout ce dont t’es capable ? T’es qu’un naze »), en réponse de quoi il reçoit un coup de poing, et s’effondre, provocant un incendie. Quand Michael Jackson fuit l’immeuble et rejoint la jeune femme, ils partagent tous deux un moment d’intimité, avant de grimper à bord de la voiture de Chris Tucker. Le clip a reçu le NAACP Image Awards 2001 du Meilleur Clip Musical.

This is it

Michael Jackson’s This Is It est à la fois une compilation et un double album posthume de Michael Jackson, sorti le 26 octobre 2009. Cet album est la bande originale du film du même nom, This Is It, sorti le 28 octobre 2009. Dans le premier CD, on retrouve les titres que Michael Jackson devait interpréter lors de ses concerts à Londres, à compter du 13 juillet 2009 les This Is It. Dans le second CD, on retrouve des démos jamais commercialisées de trois classiques de Michael Jackson ainsi qu’une version parlée du poème Planet Earth, poème dont le texte figure dans le livret de l’album Dangerous, ainsi que le titre inédit intitulé This Is It disponible en deux versions (simple et orchestra), cette chanson porte le même nom que la série de 50 concerts, que le « King of Pop » devait faire. Cette chanson est sortie en single le 12 octobre 2009. L’album This Is It est accompagné d’un petit livret de 36 pages contenant différentes photos des répétitions de la tournée prévue. En seulement 2 semaines, l’album s’est vendu à 1 million d’exemplaires à travers le monde dont 500 000 exemplaires aux États-Unis. L’album est resté pendant 3 semaines, l’album le plus vendu, en France.4 Au 8 janvier 2010, l’album est 22ème au classement du billboard 200. A ce jour Michael Jackson’s This Is It s’est vendu à plus de 5 millions d’exemplaires dont 1,3 millions au USA. Michael Jackson’s This Is It est un film documentaire musical américain, sorti en 2009, montrant entre autres les répétitions de Michael Jackson en préparation d’une série de concerts qui devait se tenir à Londres mais qui a été annulée suite à sa mort le 25 juin 2009. Les séquences ont été filmées au Staples Center de Los Angeles.

Western du dimanche 7 février 2010

Big Jake

Date de sortie cinéma : inconnue
Film déjà disponible en DVD depuis le : 27 septembre 2006
Réalisé par George Sherman
Avec John Wayne, Richard Boone, Patrick Wayne
Long-métrage américain. Genre : Western
Durée : 1h50 min Année de production : 1971
Synopsis: En 1909, au Texas, le gang de John Fain s’introduit sur le domaine des McCandles et kidnappe contre rançon Jake, le petit-fils de Martha. Celle-ci, pressentant un échec des forces de police lancées à la poursuite du gang, appelle à l’aide son mari, Jacob, Big Jake, un pionner de l’ouest dont elle est séparée depuis des années…
Commentaire
Big Jake est une « affaire de famille » : le film est produit par Michael Wayne pour la Batjac, la compagnie de production fondée par son père John, co-réalisé par celui-ci, interprété par lui et deux autres de ses fils, Patrick et Ethan.
Distribution
  • John Wayne : Jacob McCandles
  • Maureen O’Hara : Martha McCandles
  • Richard Boone : John Fain
  • Patrick Wayne : James McCandles
 
Question au concour : Qui joue le rôle de Big Jake ? Jhon Wayne

Western du samedi 6 février 2010

Il était une fois dans l’Ouest

Date de sortie cinéma : 27 août 1969
Film déjà disponible en DVD depuis le : 13 mai 2008

Réalisé par Sergio Leone
Avec Charles Bronson, Henry Fonda, Claudia Cardinale

Titre original : Once Upon a Time in the West
Long-métrage américain, italien. Genre : Western
Durée : 2h45 min Année de production : 1969

Synopsis : Alors qu’il prépare une fête pour sa femme, Bet McBain est tué avec ses trois enfants. Jill McBain hérite alors des terres de son mari, terres que convoite Morton, le commanditaire du crime (celles-ci ont de la valeur maintenant que le chemin de fer doit y passer). Mais les soupçons de portent sur un aventurier, Cheyenne…

Il était une fois dans l’Ouest est un film dont l’action se passe lors de la conquête de l’Ouest américain. Il tourne autour de la construction du chemin de fer et met en scène divers personnages représentatifs des westerns classiques pour mieux les détourner.

Sergio Leone  en fait une œuvre imposante et personnelle, ce qui serait la raison de son échec commercial aux États-Unis , contrairement à l’Europe  qui lui a fait un triomphe.

Claudia Cardinale hérite du rôle d’une jeune veuve au grand cœur, seul personnage féminin du film, Jason Robards celui de l’aventurier sans scrupule qui trouvera la rédemption. Henry Fonda joue une crapule embauchée par le patron du chemin de fer pour hâter sa construction et Charles Bronson  interprète un vengeur silencieux.

Question au concours : qui est l’actrice qui joue le seul rôle féminin dans ce film ? Claudia Cardinal

Michael Jackson 6 février 2010

Blood on the dance floor

 Blood on the Dance Floor – HIStory in the Mix est un album de remixes du chanteur Michael Jackson. Le chanteur n’était pas très emballé par ce disque, composé essentiellement de remixes (8 sur les 13 titres) tirés de HIStory et qui comprend 5 titres inédits, étant donné qu’il avait pour idée initiale de sortir un CD 5 titres uniquement. C’est sa maison de disque Epic qui a insisté pour sortir un album. Tous les titres excepté Superfly Sister furent écrit un an ou deux après Dangerous. Blood on the dancefloor reste à ce jour l’album de remix le plus vendu de tous les temps avec plus de 7 millions de copies écoulées à travers le monde.

 

Blood on the Dance Floor

httpv://www.youtube.com/watch?v=-m8sdivxKhw

httpv://www.youtube.com/watch?v=Fx6T9-UT8F8

Blood on the Dance Floor est une chanson et un single de Michael Jackson extrait de l’album de remix Blood on the Dance Floor sorti en 1997. La chanson, Blood on the Dance Floor a été écrite et composée pendant l’enregistrement de l’album Dangerous et a été finalisée en 1996, pour paraitre dans l’album éponyme en 1997. La chanson a été introduite dans la deuxième partie du HIStory World Tour afin de promouvoir la sortie de l’album apparu juste avant le début de la tournée européenne.

Le clip
Nous voyons Michael Jackson, habillé en rouge chanté assis a coté d’une table où une femme danse. D’autres gens sont en train de danser sur des tables, d’ailleurs Michael monte sur la table dont il était assis a coté et danse avec la femme. Blood on the Dance Floor, co-réalisé par Michael Jackson (une version alternative inédite et plus sulfureuse existe, ainsi qu’une version remix qui était elle diffusée à la télévision et en DVD).

Ghosts

 La vidéo de Ghost version longue

Ghosts » est le second single extrait de l’album de remixes de Michael Jackson, Blood on the Dance Floor – HIStory in the Mix sorti en mai 1997.
Le titre « Ghosts » est aussi célèbre pour être au centre du court métrage Ghosts.
Le single n’est pas édité aux États-Unis, il se hisse cependant au Top 5 au Royaume-Uni. « HIStory »/ »Ghosts » sera le dernier single de Michael Jackson avant « You Rock My World », sorti quatre ans plus tard, en 2001.

 httpv://www.youtube.com/watch?v=OSMj8MkjzIs 

Michael Jackson 5 février 2010

They don’t care about us

They Don’t Care About Us est une chanson de Michael Jackson extraite du double album HIStory sorti en 1995. Ce morceau est le 4e single (le 5e si l’on inclut This Time Around) de l’album aux États-Unis et le 4e en Europe. En Angleterre, « They Don’t Care About Us » atteint la 4e place et reste dans le Top 100 pendant 18 semaines, alors qu’en Italie et Allemagne il est numéro un. Ces résultats contrastent avec le Billboard Hot 100 où le single ne dépassera pas la 30e position même s’il y restera 13 semaines. Dans l’Eurochart, « They Don’t Care About Us » atteint la place numéro 2, et y restera 8 semaines, comptabilisant ainsi 26 semaines de présence. La controverse autour des paroles [modifier] « They Don’t Care About Us » est montré du doigt pour des paroles jugées antisémites. Michael Jackson est obligé de changer les paroles « Jew me, sue me » et « kick me, kike me » en « do me, sue me » et « kick me, strike me » afin que le single puisse être joué en radio et télés musicales.
Le clip original, tourné en mars dans les rues de Salvador de Bahia au Brésil avec la complicité de Spike Lee, n’est pas « entièrement satisfaisant ». Une seconde version, la version « prison », est tournée plus tard. Pourtant cette nouvelle vidéo est interdite dans de nombreux pays. Montrant un Jackson emprisonné, des images de bavures policières et des enfants affamés défilant au son de la musique, le clip est jugé trop dur. Il n’était ainsi diffusé sur MTV et VH1 qu’après 21h00 seulement.

La vidéo de they don’t care about us au Brésil

Le clip en prison

Come Together

Come Together est une chanson du groupe britannique The Beatles. Elle a été écrite par John Lennon, et arrangée en studio avec Paul McCartney et les autres membres du groupe.1. Elle ouvre l’album Abbey Road sorti en 1969 et est sortie en single « double face A » en compagnie de Something de George Harrison un mois plus tard, atteignant la première place des charts dans de nombreux pays, notamment aux États-Unis2.

httpv://www.youtube.com/watch?v=w_Z8k5ChsX8

Vidéo des Beatels


httpv://www.youtube.com/watch?v=0e7AQQTONvg&feature=related

Western du vendredi 5 février 2010

Mort ou vif

Date de sortie cinéma :  21 juin 1995
Film déjà disponible en DVD depuis le : 24 novembre 2005
Film déjà disponible en Blu-ray depuis le : 9 septembre 2009

Réalisé par Sam Raimi
Avec Sharon Stone, Gene Hackmann, Russel Crowe et Léonardo Di Caprio

Titre original : The Quick and the Dead
Long-métrage américain. Genre :  Western, Aventure, Action
Durée : 1h48 min Année de production : 1994

Synopsis : Herold, qui règne en maitre sur la petite ville de Redemption, organise chaque année un tournoi de duels dont le vainqueur empoche 123 000 dollars. Jusqu’à présent il a toujours gagné. Cette fois-ci, Ellen, une ravissante jeune étrangère participe à la compétition. Qui pourrait, vingt ans après, reconnaître en elle la petite fille en larmes dont le père, shérif a Redemption, avait été torturé à mort par Herold…

Question au concours : Donnez deux acteurs du film ?…

Bravo à Jenny Gugler qui gagne une entrée pour aller voir Max et les Maximonstres au cinéma Royal

Nouvelle scène française: Charlotte Marin

Artiste touche à tout, Charlotte Marin est à la fois présente dans la chanson française, au cinéma, et même dans les studios de doublage. Etudiante en cinéma, elle suit des cours d’art dramatique au théâtre Yves Furet, ainsi que les cours de chant de Pierre-Yves Duchêne. Elle joue ensuite dans des pièces classiques comme ‘Le Misanthrope’, ‘Les Femmes savantes’ ou ‘Les Enfants étincelants’, danse et chante dans des comédies musicales comme ‘Hair’, ‘L’ Ombre d’un géant’, ‘Titanic’ à l’opéra d’Avignon, ou ‘Trois Chambres à Manhattan’. Charlotte Marin décide de composer elle-même ses chansons dans lesquelles elle emploie beaucoup d’autodérision. ‘Psy’, ‘Croqueuse d’homme’, ‘Je veux un bébé’ ou encore ‘Demainj’arrête’ démontent les clichés de la célibatante ou de l’amoureux transi. En 2007, la blonde, évaporée en apparence, se produit dans différentes salles et sort enfin son premier album, régalant son public de son humour vache décapant toutes les Bridget Jones du monde.

le myspace de Charlotte Marin

httpv://www.youtube.com/watch?v=WEDYWKDWXeo

L’univers impitoyable (ou pas, faut voir…) de Charlotte Marin :

Des textes ciselés à la lime à ongle,

un humour désopilant et dépilatoire,

servi sur son lit de musiques décoiffantes.

Entre chaque chanson, comme un fil rouge-glamour,

des intermèdes qui défrisent le one woman show

Charlotte Marin vous embarque dans un voyage au centre de la féminité.

A conseiller d’urgence à toutes celles qui aiment rire et à tous ceux qui croient connaître les femmes !

Mais finalement, qui est Charlotte Marin ?

De la femme futile à la femme fatale

Une très jolie blonde genre I mean… whaou !!! Sexy et déjantée, moulée à la louche dans une robe de soirée dont le décolleté peut rapidement vous amener à un décrochement de mâchoire… Un cliché ? Non, c’est du second degré ! Charlotte Marin use de tous ses atouts féminins pour imposer son humour. Cash tendance trash, parfois ironique, souvent décalée, dans son spectacle les clichés de la femme objet à la femme fatale sont sérieusement malmenés. Et c’est ce qui fait la singularité du personnage : une femme « le cul entre deux chaises ». D’un côté la futilité féminine à laquelle elle n’échappe pas (shopping, narcissisme, potins, soirées entre filles) et de l’autre un franc parler, une tendresse et une autodérision à vous faire perdre vos moyens. Elle parle de sexe comme on commande un Big Mac, tourne l’amour en ridicule… Bref elle vous titille là où ça fait rire. Chaque titre est un petit court-métrage qui vous embarque toujours plus loin dans son univers.

Western du jeudi 4 février 2010

Les Sept mercenaires

Date de sortie cinéma :  1 février 1961
Date de reprise cinéma : 22 juillet 2009
Film déjà disponible en DVD depuis le : 2 novembre 2005

Réalisé par  John Sturges
Avec  Yul Brynner, Eli Wallach et Horst Buchholz

Titre original : The Magnificent Seven
Long-métrage américain. Genre : Western

Durée : 2h08 min Année de production :  1960

 

Synopsis : Un petit village de paysans du nord du Mexique subit les raids incessants de bandits menés par le pilleur Calvera. Accablés par cette situation, les paysans décident d’aller chercher du soutien de l’autre côté de la frontière américaine. Ils le trouvent en la personne de Chris, baroudeur taciturne et excellent tireur. Ensemble, ils recrutent six autres hommes, tous mercenaires, chacun motivé par des raisons personnelles et un sens de l’honneur propre…

Question au concour : Qui a le 1er rôle du film ? Yul Brynner

Bravo à Didier Verguet qui remporte un billet pour aller voir Avatar

Nouvelle scène française: Ridan

Ridan, de son vrai nom Nadir Kouidri, est un chanteur français d’origine algérienne né près de Chelles en 1975.
Il choisit comme nom d’artiste « Ridan », c’est-à-dire « Nadir » en lecture de droite à gauche.
Ancien rappeur, Ridan a notamment produit le maxi 30 Rappeurs contre la censure (sorti en 2004), et la compilation inédite Chroniques d’Alger, mais se détourne de ce genre musical devenu trop mercantile et trop communautaire à ses yeux1.
L’un des titres de Chroniques d’Alger (« Le quotidien ») est remarqué par un producteur qui lui permet de sortir, après 4 ans de préparation, son premier disque en 2004 et l’intitule Le Rêve ou la Vie.
Composé de chansons plutôt noires, il puise son inspiration chez Renaud ou Georges Brassens ou encore Léo Ferré, Jacques Brel ou Serge Reggiani .
Il se fait chantre de la chanson française vindicative, des mélodies douces et des mots comme il aime à le dire « rêches ». D’un côté, une musique, des pianos, des violons, seuls, joyeux ou bucoliques. Et puis sa voix, grave, qui surprend, quand elle crache la réalité de son quotidien. Mais l’artiste rêve, et c’est une balade dans ses songes à laquelle il convie son public. Plus politisés, certains de ses textes parlent de la place de l’individu dans notre époque et il n’hésite pas à mettre en avant sa propre individualité en évoquant son amertume et ses minces espoirs.
Ridan réussit le passage à la scène, notamment au Festival des Vieilles Charrues ou aux Solidays. Il est sacré aux Victoires de la musique 2005, dans la catégorie « Album révélation de l’année ».
Son deuxième album L’Ange de mon démon sort le 19 mars 2007. La chanson Ulysse remporte un succès notable. De même que « Objectif Terre », second morceau tiré du disque, véritable hymne à l’environnement et à l’humanisme dont le texte sera même appris dans les écoles1. Après s’être produit sur la scène de l’Olympia la même année, Ridan poursuit sa tournée en 2008 à travers la France.
Son troisième album, L’un est l’autre, sort le 23 février 2009. Le morceau « Passe à ton voisin » en est le premier extrait public.

voir le site officiel de Ridan

pour voir la vidéo d’Ulysse sur Dailymotion

pour voir la vidéo de passe à ton voisin sur wat tv

 

Michael Jackson 4 février 2010

Who Is It

Who Is It est le cinquième single extrait de l’album Dangerous de Michael Jackson, sorti en décembre 1991. Who Is It est sorti en aout 1992. La chanson est, comme plusieurs des chansons les plus célèbres de Jackson, de rumeurs. La chanson a atteint la 1replace au Hot Dance Club Songs ainsi que la 6e au Hot R&B/Hip-Hop Songs. Michel Jackson l’a chanté en cappella pendant son entretien (interview) de 1993 avec Oprah Winfrey et la réaction positive à cela a incité Sony à sortir un single, de cette chanson.

httpv://www.youtube.com/watch?v=qQwFHoLMti8

History

 HIStory: Past, Present and Future – Book I, un double album, sort en juin 1995. C’est le double album le plus vendu de tous les temps avec plus de 21 millions d’exemplaires. Le premier disque contient quinze des plus grands succès remastérisés de Michael Jackson et le second disque quinze nouvelles chansons (dont une reprise des Beatles, Come Together, enregistrée des années auparavant pour le film Moonwalker). L’album a poussé de nouveaux singles et clips en tête des classements américains. En mai 1995 sort le premier extrait de l’album, Scream, en duo avec sa sœur Janet. Le clip est, avec un budget de plus de sept millions de dollars, le plus cher jamais réalisé.. Suivent ensuite quatre autres singles : You Are Not Alone (août 1995) (la première épouse de Jackson, Lisa Marie Presley, fait une brève apparition dans le clip) ; Earth Song (novembre 1995) qui est un hymne pop-gospel contre la destruction de l’environnement ; They Don’t Care About Us (avril 1996) ; et Stranger in Moscow (novembre 1996). Contrairement à You Are Not Alone qui devint le premier et l’unique single à se placer directement à la première position au Billboard et Scream qui débuta à la 5ème place, les 3 autres singles de l’album ont eu un succès limité aux États-Unis, contrairement en Europe. Au Royaume-Uni, Earth Song est resté six semaines en tête des palmarès et est le single de Michael le plus vendu dans ce pays (devant Billie Jean). En juillet 1997, pendant la deuxième partie de la tournée HIStory, une version remix de la chanson titre HIStory sort partout sauf aux États-Unis. Le titre est accompagné de Ghosts, un titre extrait de l’album de remixes Blood On The Dance Floor.

 

Scream

 

La vidéo de Scream c’est ici

« Scream »/ »Childhood » est le premier single de Michael Jackson extrait de l’album HIStory. La chanson « Scream », est un duo avec Michael Jackson et Janet Jackson et dans la chanson « Childhood », Michael Jackson, raconte sa passion pour les enfants, d’où le nom Childhood, qui signifie enfance en français. Cette chanson, est aussi la bande-original du film Sauvez Willy 2 (la suite de Sauvez Willy, sortie en 1994 ), un film sortie le 18 octobre 1995. Ce double single entre dans l’histoire, entrant directement en 5e position du Billboard Hot 100, le meilleur démarrage pour un single à l’époque[réf. nécessaire], battant un record vieux de 25 ans détenu par les Beatles avec leur single « Let It Be », qui était entré en 6e position en 1970. Le single restera dans les Charts pendant 17 semaines, et au 31 juillet 1995, il est certifié disque de platine. Le single atteint la 3e position en Angleterre, la 2e en Australie et la 1re en Nouvelle-Zélande, Finlande, Espagne, Hongrie, Italie, France, et dans l’Eurochart Hot 100 Singles. En 1997, La chanson « Scream » a été remixé pour l’album de remixe de Michael Jackson, Blood on the Dance Floor. pour bien montrer qu’il s’agissait d’une version remixe, la chanson a même changé de nom, devenant, « Scream Louder ».