Rubrique Cinéma BD

« X-Men »

Nous sommes déjà au dernier film de la semaine, j’espère que jusqu’ici, ça vous a plu. Alors pour ce dernier volet, un dernier classique, si j’ose dire, avec un film tiré bien évidemment de Bande-dessinée. Encore un Marvel, j’aurais pu tous les faire, mais, j’ai eut peur que vous vous lassiez des super-héros 😉 Bref, revenons-en à nos moutons donc. 7ème et dernier film, X-Men. La Bd est créé par le scénariste Stan Lee eh oui encore lui et le dessinateur Jack Kirby, dont les aventures ont été publiées dans le comic-book X-Men édité par Marvel Comics à partir de septembre 1963. Le ou les films plutôt, parce que on ne va pas s’arrêter à un seul, ça serait dommage, pourquoi se priver. J’ai donc regarder pour vous les 4 1er volets et ils sont respectivement réalisés par Bryan Singer, pour les deux premiers en 2000 et 2003, Brett Ratner a réalisé lui X-Men:  L’affrontement final en 2006 et enfin, X-Men Origins: Wolverine est réalisé par Gavin Hood et sortit en 2009.

La Bd est rapidement devenue un comic-book culte aux Etats-Unis, puis dans le monde. Saga lucrative et à la longévité exceptionnelle, près de quarante ans, elle est désormais publiée dans huit éditions. Le film n’est pas l’adaptation d’un épisode de la BD en particulier, mais fait intervenir des personnages des différentes époques de la série.

affiche

BANDE ANNONCE X-MEN

affiche 2

BANDE ANNONCE X-MEN 2

x-men-origins-wolverine

BANDE ANNONCE X-MEN ORIGINS WOLVERINE

affiche-x-men-3-l-affrontement-final

BANDE ANNONCE X-MEN L’AFFRONTEMENT FINAL 

Côté BD, en 1963, les X-Men sont un groupe de cinq jeunes étudiants super-héros. Dans l’univers des X-Men, les mutations génétique sont quelque chose de tout a fait courant, ce qui fait qu’une majeur partie de la population se voit posséder des super pouvoirs. Ces qualités surhumaines se dévoilent en général à l’adolescence, moment critique pendant lequel un mutant peut soit arriver à maîtriser ses dons et devenir quelqu’un de bien ou sombrer dans le côté obscur de la force.

Le professeur Charles Xavier, paraplégique et télépathe, à mis sur pied une école spécialisée pour aider ces jeune à franchir ce moment difficile, et à apprendre à utiliser leurs pouvoirs. Il leur apprend également à vivre en harmonie avec les humains, les gens normaux quoi.

Mais bien sur que tout ne se passe pas tout joli gentil, ça serait trop facile, vous imaginer bien que super pouvoir, veut aussi dire super méchant, ce sont les mutants qui n’ont pas eu la chance de rencontrer le professeur Xavier. C’est le mutant Magnéto, qui se charge de ceux là et ils n’ont pour but que d’affirmer leur supériorité en réduisant l’humanité en esclavage.

Sur cet argument, les auteurs ont créé une multiplicité de mutants aux pouvoirs variés dont les affrontements sans cesse renouvelés ont assuré le succès de la série depuis une quarantaine d’années.

 AoA_X-Men_01 BD

Côté film, Le fond de l’histoire est pareil, plusieurs humains muants possèdent des pouvoirs prodigieux, gentils mutants étant avec le Professeur X et vilains mutants étant avec Magnéto, ce que craint la population en général. Malicia que vous avez pu voir dans la série True Blood, peut absorber temporairement par simple contact physique l’énergie de la personne touchée ainsi que ses pouvoirs s’il s’agit d’un mutant ; le contact en question fait perdre connaissance à la personne touchée et peut même la tuer si le contact est prolongé. Elle va rencontrer au Canada, Wolverine. Ce dernier accepte de l’emmener. Mais Dent de Sabre, un mutant au service de Magnéto, les attaque. Ils seront sauvés par Cyclope et Tornade. Wolvernie et le professeur Xavier concluent un pacte pour découvrir les intentions de Magnéto.

Ce dernier fait kidnapper le sénateur Robert Kelly, favorable à une loi obligeant les mutants à révéler publiquement leur identité. Malicia en période de doute quitte l’école et se fait enlever également.

Xavier découvre que Magnéto compte utiliser Malicia pour alimenter une machine  capable de changer les humains en mutants et tente de la localiser. Magneto comptant utiliser sa machine sur les leaders mondiaux réunis sur l’île voisine, Les X-Men se rendent donc sur place pour éviter la catastrophe. Arriveront-ils à combattre Magnéto? Oui? Non? Peut être? Il va falloir voir le film, je vais vous laisser le suspens.

La série des X-Men a connu un succès extraordinaire qui lui a valu d’être déclinée en une multitude de séries parallèles. Certains personnages, comme Wolverine, prenant même leur autonomie pour vivre leur vie dans un magazine rien que pour eux. Opportuniste, Marvel a su répondre à la demande des fans pour faire de cette série une licence très lucrative.

equipe X-MenDans la BD Les X-Men portent tous le même costume noir et jaune, avec un ceinturon surmonté d’une boucle caractéristique en forme de X. Comme le veut la tradition, leur visage est masqué afin de préserver leur identité lorsqu’ils interviennent en public. Petite différence avec le film où là, les héros ne sont pas masqués. Leurs aventures sont faites d’action et de combats, face aux dangers qui menacent la population. Les personnages originaux des X-Men sont:

Le Professeur X; Plus grand télépathe du monde, qui dirige l’école des mutants, Angel, Le Fauve, Cyclope, Marvel Girl qui deviendra plus tard Phénix qui a des pouvoirs  télépathiques et Iceberg qui crée et contrôle la glace.

astonishing-x-men BD

Le premier épisode présente l’ennemi juré des X-Men Magneto qui contrôle les métaux et champs magnétiques. Sa volonté de se servir des pouvoirs mutants contre les humains sera décrite dans les années quatre-vingt. Magnéto crée une équipe adversaire des X-Men à de nombreuses reprises: la Confrérie des mauvais mutants. Les plus connu sont le Fléau et surtout, les énormes robots chasseurs de mutants nommés Sentinelles. Cette période n’a pas beaucoup de succès. À tel point qu’elle devient la série la moins lue des éditions Marvel.

Lee et Kirby quittent la série en 66 et sont remplacés par Roy Thomas et Werner Roth. À la fin des années 60,l’équipe est agrandie pour tenter de redonner du peps à la série qui en a bien besoin.

Bien que les ventes augmentent, ce n’est pas assez pour sauver la série. Elle s’arrêtera en 1970.

Il faudra attendre 1975, avec la formation d’une nouvelle équipe de X-Men pour que la série connaisse un engouement important.

Finch-xmen BD

Len Wein, scénariste, en collaboration avec Dave Cockrum au dessin créent de nouveau personnages. Ainsi on verra apparaître Tornade et Wolverine. Des personnage qui vont démontrer la volonté de Marvel à être publié dans le monde entier.

En 78 John Byrne succède à Cockrum. Son travail sur la série permet aux X-Men de rencontrer un succès immense. Byrne invente des aventures canadiennes. Wolverine devient alors le personnage le plus populaire auprès du public. La popularité grandissante des X-Men et le développement de l’activité de Marvel conduit la société à créer des séries dérivées, les X-Men deviennent donc une «franchise» lucrative pour Marvel.

De 1987 à 1990, un jeune artiste nommé Jim Lee devient l’un des plus populaires illustrateurs de la série.

Le talent de Lee et Portacio et la nouvelle organisation des X-Men permettent aux publications de Marvel de battre des records de vente et contribuent à populariser ces comics dans le monde entier.

Malgré le succès, les désaccords avec Marvel et Lee ont raison d’une collaboration de quinze années du scénariste pour la série.

Cela n’empêche pas la popularité des X-Men de continuer à grandir, grâce notamment au dessin animé tiré de la série produit par la Fox pour la télévision en 1992. La série continue avec Fabian Niciesa au scénario et Andy Kubert pour le dessin.

En 97, des personnages majeurs de la série sont écartés des X-Men par les auteurs et à la place, une nouvelle équipe est constituée avec Wolverine, Malicia, le Fauve, Tornade et de nouveaux personnages. Ceux-là même utilisés pour les films.

Les années 1990 voient l’éclosion de nombreuses séries et mini-séries tirées de l’univers des X-Men. Comme des aventures solos pour plusieurs de ces personnages.

Entre 2001 et 2005 c’est un défilé de dessinateurs et scénaristes différents. Ce qui provoque un grand bouleversement  dans l’univers Marvel et particulièrement chez les X-Men et les New Avengers.

En 92, Fox lance une série télévisée sous forme de dessin animé. Elle met en scène le Fauve, Cyclope, Gambit, Jean Grey, Jubilee, le Professeur X, Malicia, Tornade et Wolverine. La série rencontre un succès important, devenant une des séries d’animation les plus populaires de la télévision américaine. Elle dure cinq saisons jusqu’en 1997.

En 2000, Warner Bross lance également une série animée pour la télévision. La série dure quatre saisons jusqu’en 2003. Plusieurs autres séries suivront en 2001 et 2009 sur Cartoon Network pour la dernière.

Et vous pensez bien qu’avec un tel succès, il existe également de nombreux jeux vidéo. Pratiquement toutes les générations de consoles ont eu droit à leurs adaptations, et je n’exagère pas en vous disant que la liste et aussi longue,  voir plus longue, que mon bras.

Revenons au film. Le premier choix de Bryan Singer pour le rôle de Wolverine était Russel Crow, mais le salaire que demandait l’acteur était trop élevé, quel gourmands ces acteurs 😉 Après quelques recherche, le choix final, se fera trois semaines avant le début du tournage, et s’est porté sur Hug Jackman qui était quasi-inconnu avant ce rôle et  qui désormais, est l’un des acteurs les plus en vogue à Hollywood. Le comédien revient sur la popularité de son personnage en expliquant que lorsque il s’était rendu à Toronto pour sa dernière audition, il avait expliqué à l’officier des douanes qu’il avait un rendez-vous de casting pour X-Men. Ses yeux se sont illuminés d’un coup d’un seul et il lui a demandé quel serait son rôle. Il lui répondis ‘Wolverine’. Alors là le douanier fût au comble de l’excitation, et sollicita sur le champ un autographe. Il a compris alors ce que Wolverine et ses compagnons représentaient pour les fans.

tornade BD bis

Pour le rôle de Tornade, les premières actrices sollicitées étaient Angela Bassett et Jada Pinkett Smith. Sarah Michelle Gellar auditionna pour le rôle de Malicia mais ce fut Anna Paquin, qui fut choisie.

hall berry

Les personnages sont vraiment fantastiques! Mais il y en a beaucoup, alors je vais juste vous parler de ceux que je trouve le plus top du top, du nec plus ultra!

A commencer bien sûr par Wolverine, un ancien agent du gouvernement canadien, non pas juste parce qu’il est joué par Hug Jackman, mais parce qu’il  possède un pouvoir de régénération accélérée et des sens hyper-développés et parce qu’il la faculté de guérir presque instantanément de toute blessure, même mortelle. Et puis il possède un squelette et des griffes rétractables en adamantium aui lui ont été greffés pour en faire un homme indestructible. Il est super méga fort quoi 😉

magnéto

Dans les méchant il y a donc Magnéto, joué par Ian Mc Kellen, c’est un ancien ami du professeur Xavier et chef de la Confrérie. Il peut contrôler le métal et créer des champs magnétiques, ce qui fait de lui un des mutants les plus puissants qui soient. De plus, il peut échapper au contrôle mental du professeur grâce à un casque spécial, qui empêche Xavier de le contrôler par télépathie.

Magneto Animated BD

Mystique joué par Rebecca Romjin est une fidèle de Magnéto, elle peut changer d’apparence à volonté. Sa véritable forme est celle d’une femme nue avec des écailles bleues et franchement c’est hyper bien fait.

Mystique-x-men-the-movie-19426619-1024-768

D’ailleurs, le maquillage bleu cette mutante demanda de longues heures de patience à la comédienne, qui devait subir entre six et dix heures, les coups de pinceaux des professionnels des effets spéciaux. Au final, plus de 70 pièces de latex devaient êtres déposés sur la comédienne, dont le corps était recouvert à 60 % par les prothèses bleues. Elle tournait donc quasiment « nue », ce qui lui rendit le tournage canadien en extérieur d’autant plus pénible et difficile. Tu m’étonnes Tabernac!

La première tentative pour réaliser un film basé sur l’univers des X-Men date de la fin des années 80. James Cameron, réalisateur de Titanic et d’Avatar est alors pressenti pour la réalisation. Mais le projet n’aboutira pas, étant sur un autre projet, celui de Spiderman.

En 1996, la Fox produit un téléfilm nommé Generation X.

Mais vous l’aurez compris bien vite, ce n’est qu’en 2000 que le film sortira au cinéma. Il s’agit du film réalisé par Bryan Singer, néophyte dans l’univers des X-Men, ce dernier s’est plongé dans la saga mutante pour mieux en appréhender les thèmes porteurs, les histoires et les personnages. Au final, il aura lu la totalité des comics et regardé les septante épisodes de la série animée. Le succès est phénoménal et relance la mode des films de super-héros de Marvel. Spider-Man, Hulk, les 4 fantastiques, Iron man, The Avengers et bien d’autre, si vous aimez les super-héros, comme moi, vous avez l’embarra du choix.

En 2003, Singer réalise un second film sobrement intitulé X-Men 2 avec un succès encore plus grand. Le scénario est tiré en partie de God Loves, Man Kills, le fameux graphic novel des X-Men des années 80 dont plusieurs éléments furent déjà utilisés dans le premier volet.

Comme le succès des deux premiers films est suffisamment important, Marvel décide d’en produire un troisième. Brett Ratner est alors choisi pour remplacer Singer, qui préfère réaliser Superman Returns. Ce choix provoque la panique chez les fans, pour qui la présence de Ratner signifie une rupture totale avec la vision de Bryan Singer X-Men l’affrontement final sort en 2006 lors d’une présentation hors compétition au Festival de Cannes.

X-Men Origins: Wolvernine sort en 2008, mettant en scène la vie de Wolverine avant de rencontrer les X-Men et révélant pourquoi et comment il a obtenu son squelette en adamantium.

Suivront deux autres film, en 2011 X-Men le commencement et en 2013 Wolverine; le combat de l’immortel et pour finir, un autre, à venir cet été X-Men: Day of futur Past. Oui c’est sûr vous avez de quoi faire, si vous kiffer ça comme moi 😉

Le film au budget de  75 millions de dollars a connu un important succès commercial, rapportant 157 millions de dollars outre-Atlantique  et plus de 294 millions de dollars au box office mondial. Le film a été bien accueilli par la critique, recueillant 82 % de critiques favorables.

Avec six films, la série des X-Men est la 15ème franchise de film la plus rentable, ayant rapporté plus de 2 milliards de dollars dans le monde.

Le film recevra le Saturn Awards du meilleur film de science-fiction, du meilleur acteur pour Hug Jackman, du meilleur réalisateur, du meilleur scénario, des meilleurs costumes et du meilleur second rôle féminin pour Rebecca Romjin, Mystique en 2001.

L’Empire Award du meilleur réalisateur en 2001. Ainsi que que le Film Music Awards pour Michael Kamen en 2001.

X-Men-x-men-3978144-1800-1200

Bryan Singer voulait à l’origine John Williams, le compositeur de Star Wars pour composer la bande originale, mais il n’était pas disponible. Jhon Ottman est ensuite envisagé, avant que Michael Kamen ne soit finalement engagé. Jhon Ottman composera la musique et se chargera du montage de X-Men 2.

Bon alors voilà quelques raison de voir ce film. Si vous aimez les films fantastiques et les supers-héros, X-Men est pour vous, tous volets confondu. Première raison, ne serait-ce juste que pour la scène d’action centrale du film, un combat au sommet de la Statue de la Liberté qui, tenez-vous bien, a nécessité la construction d’un imposant décor, réplique aux proportions de moitié supérieures au monument original pour le confort des acteurs et de l’équipe technique. Afin de permettre une incrustation du paysage de New York en fond, cette séquence a été tournée devant le plus grand « fond bleu » jamais utilisé au cinéma. Alors franchement rien que pour ça, ça vaut la peine. Mais pas que. Il y aussi la musique, les effets spéciaux de malade, les maquillages, les acteurs, et le rendu religieux de la BD, c’est autant de détails que de bonnes raisons de voir ces films. Et encore une fois, ce que j’aime dans les films de super-héros, c’est ce premier volets, où le héros découvre ses pouvoirs et apprend à les maîtriser 😀

Donc, que vous dire de plus si c’n’est… Trouvez un X-Men et regarder le bien confortablement!

Pour la réalisation de cette rubrique à la technique Paco

Aux sons El Rordi

Et au micro votre dévouée animatrice