Nouvelle scène française « Miossec »

Après avoir rodé une petite quinzaine de compositions dans les bars et les salles brestoises, le trio composé de Miossec, Jouan, et Leroux entre en studio et publie « Boire » en 1995, un premier album que la critique soutient, notamment Les Inrockuptibles. Le disque frappe par ses textes crus et désabusés, aux rimes et pieds approximatifs, ainsi que par sa musique dépouillée deux guitares, une basse et c’est tout. Cet album connaîtra un relatif succès national avec plus de 100’000 exemplaires vendus, mais sera surtout notamment considéré comme l’un des albums novateurs et fondateurs de la «nouvelle chanson française» avec les disques de Dominique A.
Une tournée-marathon commence alors.