Nouvelle scène française  » Les Ogres de Barback »

Les Ogres semblent influencés à la fois par les grands auteurs de la chanson comme Brassens, Renaud ou encore Pierre Perret, par la scène alternative des année 80, Mano Negra, les VRP, les Bérurier Noir et par la musique des pays de l’est type Emir Kusturica, à qui ils doivent le nom de leur propre label: Irfan. On notera un changement dans les derniers albums avec des textes moins «chansons de la rue», gardant l’influence enfantine de «Pitt Ocha», Album pour enfants avec des titres juste géniaux, mais en ayant une parole plus engagée, plus communautaire et citoyenne. Fer de lance des aventuriers-chansonniers, ils ont lancé un projet nommé Latcho Drom, qui est un chapitau itinérant avec lequel ils ont pu chanter et festoyer sur les routes de France et d’Europe avec d’autres groupes qui font partie maintenant de leurs proches Les Hurlements d’Léo, Debout sur le zinc ou encore la Rue Ketanou, eh oui les groupes phare de ce genre musicale, que je vous fais découvrir cette année.
Extrait Au café du Canal de leur 3ème album Fausse note et repris de Justesse en 2000