Nouvelle scène française « Les Hurlements d’Léo »

Les Hurlements d’Léo (parfois abrégé enHDL) groupe de rock français jouant un genre qu’ils définissent eux-mêmes en plaisantant comme java-chanson-punk-caravaning. En 98 ils emprunteront 25 000 francs pour faire un premier disque, espérant en tirer une bonne petite tournée régionale et se retrouveront avec une bonne grosse tournée nationale qui les a embarqué dans un autre monde Ils disent: «Nous, on voulait jouer partout. Peu importait où on dormait, ce qu’on mangeait, où on était logé.» L’énergie et le voyage, c’est là le duo magique qui faisait se consumer les huit gars de Bordeaux. Ils seront servis : 50 000 exemplaires vendus du «Café des jours heureux», voilà qui ouvre un boulevard pour la suite : «La belle affaire» en 2000, qui les embarque vers ce qui les fait vibrer. Ils visiteront 22 pays en trois ans, saturation des passeports mais pas de l’envie.
Titre café des jour heureux la der des der 98