Nouvelle scène française « La Rue Ketanou »

On parle de la Rue Kétanou, groupe de nouvelle scène française qui sort son 1er album en 2000 avec En attendant les caravanes, suivi en 2002 du second avec Y a des Cigales dans la fourmilière. Là, entre petites chroniques, portraits, récits qui dénoncent une société anti-fraternelle, c’est un humanisme sans discours, un sens du partage et un esprit festif qui dominent, dans un métissage musical réaffirmé, saxophone et violoncelle en prime. Dingues de la vie, mais pas dupes, les trois dansent comme des diables avec leur public mais l’invitent à garder les yeux grands ouverts exemple quand ils disent « C’est pas nous qui marchons pas droit / C’est le monde qui va de travers».
Cette démarche prendra tout son sens, tout son sel au cours de la tournée de l’automne 2003, couronnée au début de l’année suivante par la parution d’Ouvert à double tour…, un live en forme de petit livre comportant de nombreux inédits, et préfacé – excusez du peu – par Charles Aznavour, Fred Mella, Loïc Lantoine et Allain Leprest.
Ma faute à toi extrait de l’album Ouvert à double tour