Nouvelle scène française « La Rue Ketanou »

La Rue Kétanou, groupe de nouvelle scène française voit le jour en 1996 au théâtre du fil. En été 98 à l’île de Ré, pour mieux accrocher les passants lors de leurs pérégrinations estivales, Florent et Olivier décident de monter un petit spectacle théâtral et appellent leur pote Mourad en renfort.

Ledit spectacle s’intitule La Rue Kétanou (selon la fameuse formule « C’est pas nous qui sommes à la rue / C’est la Rue Kétanou ! ») titre que nous écouterons après, et le trio n’imagine pas sur le coup qu’il vient d’accoucher d’un groupe… Normal, chez eux, tout va se passer ainsi ! Naturellement. Sans se poser de questions ; au fil (au « filing ») des frangins-frangines croisés en chemin, dans les squats comme L’Électron libre et les bistrots chantants, les Dikès, Loïc Lantoine, Zsuzsanna Varkonyi, Stéphane Cadé, Wladimir Anselme, Allain Leprest… Jusqu’à ce qu’un Arnaud (Viala) emballé se pique de les enregistrer sur le vif, que Bibou, le Tryo de l’ombre (sonorisateur, manager) fasse écouter quelques morceaux Patricia Bonnetaud du label Yélen de chez Sony.
Résultat, en 2000, La Rue Kétanou sort son premier disque, En attendant les caravanes…