Nouvelle scène Française « Gaëtan Roussel » 25 février 2011

Pour créer Louise Attaque, ils se mettent en quête d’un nouveau compère et punaisent une annonce dans un studio de répétition, «avec des références comme Tom Waits, Nick Cave, Violent Femmes». Arnaud Samuel, alors prof de physique, passe par là. Et postule. Nous sommes en 95. «Ils avaient décidé de passer à l’acoustique et cherchaient un violoniste», se souvient l’intéressé, qui parle d’une «amitié profonde et précieuse» avec le chanteur. «La première fois que j’ai rencontré Gaëtan, il m’a parlé en laçant ses baskets. Cette image, c’est tout lui: un mec ouvert, décontracté. On s’est toujours respectés même si on n’était pas d’accord, on ne s’est jamais engueulé. Pour lui, la vie, c’est le mouvement.» Le violoniste ajoute: «Il m’a fait découvrir Fernando Pessõa. Gaëtan est à mes yeux très proche de l’écrivain qui décrit son double aux mille vies.»


Dame Ginette