Nouvelle scène Française « Gaëtan Roussel » 24 février 2011

Gaetan Roussel dit de ce projet solo, qu’il est venu doucement, pas brutalement. Ça n’est pas quelque chose qu’il avait en lui, mais ça s’est imposé». S’il assume de se retrouver seul désormais en pleine lumière, il ne vit pas mal de ne pas être en groupe mais mesure tout de même l’éloignement avec ses trois complices de toujours.
Gaëtan Roussel est donc né à Rodez il y a trente-sept ans. Ses parents divorcent quand il en a 10. Il suit son père, prof de maths puis proviseur de lycée dans le Loiret, où il débarque en classe de 4e. Le boutonneux s’essaie à la guitare seul dans sa chambre avant de faire la connaissance de Robin Feix, qui deviendra le bassiste de Louise Attaque. Puis rejoint l’internat d’un lycée à Montargis. Tous deux font la rencontre du batteur Alex Margraff. Bac E en poche, celui qui a renoncé à une carrière dans le foot, s’inscrit à Tolbiac pour des études d’architecture inachevées. Puis il bifurque en section urbanisme jusqu’au DESS. «Parce que l’urbanisme couvre plus de surface que l’archi. T’es à l’échelle du quartier, tu dois penser l’espace public. C’est comme une chanson, c’est un lien entre les gens et il faut qu’il y ait de la place.» Côté musique, les trois amis forment le groupe Caravage avec un copain guitariste et ingénieur du son qui finit par les quitter.
Dame Ginette