Nouvelle scène française « Debout sur le zinc »

Au niveau mélodique Debout sur le zinc adorent ça et essaient d’avoir des textes qui collent avec ces mélodies. On peut aussi se demander si ils se sentent concernés par les situations qui nous entourent , car beaucoup de chansons de l’album de Charybde en Scylla semblent plutôt jouer la carte de l’intimisme, et bien « En attendant le pire » parle quand même des sans papiers… Avec debout sur le zinc, ce n’est jamais frontal. Ils préfèrent se questionner en regardant ce qu’ils risque de devenir si on ne fait pas attention: c’est l’angle d’attaque du groupe depuis ses débuts. Mais faire de la musique au XXIe siècle, c’est déjà un peu un engagement politique, non? Pour rappel leur discographie commence en 1999 avec Debout sur le zinc. Suivi de L’homme à tue-tête en 2001 , Des singes et des moutons en 2004 qui était très acoustique, Les Promesses en 2006 qui lui sonnait très rock, l’opus Récréations en 2007 et les deux dernier avec de Charybde en Scylla en 2008 où ils on trouvé une espèce de moyen-terme tout en essayant d’être à la fois textuels et musical et pour terminer la fuite en avant qui est sortit l’année dernière.
Là je vous fais écouter un extrait de l’album de Charybde en Scylla avec justement En attendant le pire