Nouvelle scène française « Debout sur le zinc »

Debout sur le Zinc, le groupe au nom improbable! Vous voyer de qui je vous cause ou ce nom ne vous dit strictement rien? DSLZ fait partie de ces groupe comme Les Têtes raides, Les Ogres de Barback ou encore La rue ketanou et les Hurlements d’Léo pour ne citer qu’eux qui sont boudé par la plupart des radio (pas la notre) et autres média mais dont un large public connait quand même l’existence. DSLZ C’est un joyeux cocktail de style musicaux, des textes poétique et des mélodies toute plus prenantes les unes que les autres. Debout sur le Zinc est un groupe de la nouvelle scène française. Les 7 membres de ce groupe crée dans les années 90 empruntent leurs mélodies aux rythmes rock, tziganes, yiddish ou orientaux mais en font une musique originale grâce à leurs textes et à leurs arrangements. Musicalement, les sept musiciens sont irréprochables et leurs mélodies sont des plus agréables. Il ne reste plus qu’à écouter les morceaux que je vais vous faire découvrir tout au long de la semaine et ensuite courir chez votre disquaire préféré à la fin de la semaine! Leur mélodie accrochent, sur leur album, mais aussi en concert, l’ambiance y est juste excellente et festive, et le public en leur compagnie semble prêt à tout, avec beaucoup ou peut de spectateur, ils savent mettre l’ambiance tout au long de leur concerts. Il faut dire que Simon Mimoun, le chanteur principal, a un talent indéniable pour « apprivoiser » le public. « Tapez dans les mains », et les spectateurs tapent dans leurs mains… « Levez-vous », ils se lèvent… « Bougez les bras et le bassin » et chacun, dans un élan incontrôlable, se met à balancer les bras et à bouger le corps ! Preuve que le courant passe bien, il arrivera même durant certain concert où le chanteur finira dans les gradins avec les spectateurs qui, micro tendu, chantonneront quelques refrains. A priori pas connu de tous, le groupe en est pourtant à son 8ème album. Le dernier « La fuite en avant » est dans les bacs depuis le 3 octobre. Debout sur le zinc, c’est aussi des concerts à l’Olympia, à la Cigale, aux Printemps de Bourges et au Zénith de Paris!

Le premier extrait que je vous fait découvrir c’est Sur le fil, extrait de leur dernier album